Blog Alten

Découvrez ALTEN autrement à travers le témoignage de nos talents et les engagements du Groupe.

Réseau mobile : tous connectés ! Témoignage de Grâce, ingénieur Radio

Le département du Morbihan, Grâce le connait comme sa poche ! Et pour cause : Ingénieure Radio ALTEN depuis 2018, elle est chargée de la couverture réseau mobile et du débit de tous les sites de cette zone pour une société de télécommunications.

 

Par site, il faut entendre tous les équipements de radiocommunication nécessaires au développement d’un réseau mobile : antennes, chemins de câbles et armoires techniques. Grâce pilote la planification cellulaire du réseau et accompagne les différentes équipes dans le déploiement d’un nouveau site.

 

Après avoir établi une zone de recherche pour trouver le meilleur emplacement d’installation d’un site, Grâce obtient des propositions d’emplacements de la part des Chefs de Projet, qu’elle étudie notamment à travers des simulations de couverture radio. Ces tests lui permettent de vérifier que le site réponde aux besoins de couverture et de débit, et qu’il s’intègre parfaitement dans le réseau existant.
Une fois le site validé par un comité d’experts, Grâce définit tous les équipements de radiocommunication nécessaires à sa mise en service.

En tant que responsable de la vérification de l’avancement du projet, Grâce travaille en étroite collaboration avec les Chefs de Projet et Aménageurs, en charge du déploiement de ce site.

 

« La technique, source de stimulation intellectuelle »

« J’ai toujours évolué dans un environnement professionnel technique », affirme Grâce. Dès le lycée, elle s’est spécialisée en STI (Sciences et Technologies Industrielles) et génie électronique, puis a suivi un BTS système électronique. Elle a poursuivi son cursus d’études en faisant une classe préparatoire ATS (Adaptation Technicien Supérieur), sans avoir une idée très précise du domaine dans lequel elle souhaitait se spécialiser après ses concours d’entrée en école d’ingénieurs.

À cette même période, elle a eu connaissance d’un programme piloté par un opérateur de télécommunications, à travers lequel des tuteurs ingénieurs accompagnaient les adhérents dans la préparation de leurs concours et leur faisaient approcher certains aspects des métiers des Télécoms. Grâce s’est lancée dans ce programme, a réussi ses concours d’entrée à l’ESIGELEC (École supérieure d’ingénieurs en génie électrique) de Rouen et a opté pour un parcours de 3 ans en apprentissage à Nantes, proposé par un acteur majeur du secteur des télécommunications.

Analyse d’incidents sur le réseau 2G – 3G, conception d’un outil de détection des alarmes du réseau mobile, design radio (déploiement de nouveaux sites radio), optimisation des indicateurs de performance… cette alternance a été pour Grâce l’opportunité de découvrir différents services.

Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur, elle a ainsi choisi d’approfondir le design radio en tant qu’Ingénieure Radio chez un autre opérateur. « On m’a confié beaucoup de responsabilités dès ma prise de fonctions, se souvient Grâce, et grâce à mon alternance dans ce même secteur, je me suis rapidement sentie à ma place ». Son expérience se consolidant, Grâce est devenue référente technique d’une équipe d’ingénieurs sur deux départements d’Île-de-France. Revenue dans la région nantaise en 2018, elle y a rencontré ALTEN et a démarré son projet actuel auprès d’un opérateur incontournable sur le marché des télécoms.

« Le métier d’Ingénieur Radio est en constante évolution technologique. Hier c’était la 3G, aujourd’hui c’est la 4G et demain ce sera la 5G. L’interaction est essentielle pour réussir dans ce domaine : tous les services concernés par le déploiement du réseau doivent trouver ensemble les solutions qui répondent à tous les besoins exprimés. Il faut faire preuve de flexibilité pour prendre non seulement en compte les prérequis en termes de radiocommunication, les préconisations techniques mais aussi les contraintes terrain. Moi qui déteste la routine et qui adore le challenge… je suis au bon endroit ! ».

 

Le métier d’Ingénieur Radio est en constante évolution technologique »

 

 

Devenir Ingénieure : un parcours du combattant qui vaut la peine d’être mené

Quand on lui demande s’il a été difficile de trouver sa place dans un environnement de travail majoritairement masculin, Grâce répond qu’elle a souvent dû « jouer des coudes » pour arriver à porter sa casquette de technicienne en toute légitimité.
« Au début de ma carrière, j’ai parfois eu à prouver par A + B que je proposais la meilleure solution et que j’étais compétente. Mais à force de montrer par les faits que j’étais à ma place, j’ai gagné en crédibilité et on m’a fait confiance. Je voulais devenir Ingénieure, je le suis devenue ! ».

Son message aux futures générations d’ingénieurs est très clair : « Croyez en vous et en vos capacités. Lancez-vous sans hésitation dans ce que vous avez envie de faire. Les seules limites qui existent, ce sont celles que vous vous imposez, alors n’en ayez pas ! ».

Grâce estime que ce parcours du combattant qu’est l’orientation professionnelle vaut la peine d’être mené, ne serait-ce que pour recevoir la plus belle des récompenses : voir son travail être reconnu et apprécié de ses équipes. « Mon meilleur souvenir en tant qu’Ingénieure restera celui de mon premier succès : lorsque j’ai participé au déploiement de la 4G à Nantes alors que j’étais apprentie et que j’avais peu d’expérience. Parce que j’étais très motivée à atteindre mes objectifs et à faire du mieux que je pouvais pour m’approprier cette nouvelle technologie, mon opiniâtreté a payé et a pesé dans la réussite de ce projet. Comme quoi quand on veut, on peut ! ».

 

Retrouvez l’intégralité des portraits du Portfolio

Histoires de Femmes Ingénieures

Recherchez parmi 25 offres de poste ALTEN