Blog Alten

Découvrez ALTEN autrement à travers le témoignage de nos talents et les engagements du Groupe.

Ville & automobile en 2030 : divorce ou réconciliation ?

Le 27 juin 2017, le Megacities Institute a présenté les résultats d’une étude qu’il a menée auprès des automobilistes de plusieurs métropoles. Objectif : avoir une photographie des nuisances auxquelles sont exposés les conducteurs pour mieux penser la smartcity de demain.

L’association à but non lucratif a été fondée au printemps dernier par le GiPa (Groupement inter Professionnel de l’Automobile) rejoint par l’équipementier Bosch, l’assureur Allianz et le constructeur PSA. Son ambition est de devenir pour les entreprises, les universités et les collectivités, une plateforme internationale de références et de réflexion ouverte sur la ville.

 

71 mégapoles de plus de 5 millions d’habitants existent dans le monde en 2015, l’ONU estime qu’elles seront 104 en 2030.

Bruits, pollution, saturation du trafic automobile, carence en stationnement, problèmes de sécurité, espaces verts insuffisants, approvisionnements en eau trop faibles… Ces mégapoles stigmatisent tous les problèmes des citadins.

Dans ce cadre, Le Megacities Institute a menée en janvier 2017 une étude sur 10 villes (Barcelone, Berlin, Londres, Lyon, Madrid, Milan, Moscou, Paris, Rome et Varsovie). 3100 conducteurs urbains âgés de 18 ans ou plus ont ainsi été interrogés sur les types des nuisances dont ils se plaignent le plus au quotidien.

 

Nuisances-urbaines-Megacities-Institute

Source : Megacities Institute – GIPA

Les constats de l’enquête :

La ville est source de doléances.

• Saturation de la circulation automobile et parking sont les deux principaux facteurs d’irritabilité pour les urbains des 10 villes européennes étudiées.

• La pollution complète le top 3 des nuisances avec cependant des pondérations différentes : à Barcelone, Lyon, Milan et Paris, elle se hisse en 1ère position des nuisances.

• L’incivilité et la propreté segmentent les villes, elles sont peu citées par les habitants de Varsovie, tout comme le manque d’espaces verts, très peu présent chez les moscovites…

L’étude met en lumière toutefois le constat que la majorité des conducteurs, malgré ses nuisances, considère la voiture comme une mobilité de confort.

 


La conduite automatisée… une solution efficace

Voici la feuille de route des fonctions d’une conduite automatisée :

Conduite
assistée
Conduite partiellement automatisée Conduite automatisée
très élevée ou totale
Soutien au conducteur Supervision permanente
du conducteur
Supervision réduite
ou nulle du conducteur
Freinage d’urgence depuis 2010 Assistant embouteillage 2015 Pilote d’embouteillage >2018
Parking à distance 2015 Integrated cruise assist 2017 Pilote autoroute 2020
Evasive steering support 2015 Assistant Autoroute 2019 Robotaxis >2021
Valet parking automatisé 2018 Pilote urbain >2026

 

voiture-autonome-sh_324561641

Les véhicules doivent percevoir, penser et agir. Pour cela, une large expertise technique et un maximum de coopération entre les acteurs constituent la clé du succès : Braking, steering, sensing, HMI/Navigation, engine control unit, connectivity, driver monitoring, system network, backend, service, advanced sensing…

Les techniques dans le véhicule vont changer à plusieurs niveaux :
Architecture du système (redondances des capteurs, des calculateurs et des actuateurs), fiabilité et sécurité (protéger contre les échecs techniques & cyberattaques), perception 360°C (robuste dans tous les cas de figures), processus de validation (protection des véhicules & systèmes automatisés), intelligence artificielle (analyse de la situation, planification, décision & exécution), localisation (cartes : toujours précis & mis à jour), législation (standards globaux)…

 

En conclusion, la conduite automatisée & connectée représente des bénéfices clairs pour la société :

Smartcity-article-Alten


Réduction de la congestion :
moins d’embouteillage & de temps perdu aux intersections et feu de signalisation > 80% d’amélioration de la fluidité du trafic.

Frugalité énergétique : Flux de véhicules synchronisé > 8 à 13% de réduction de la consommation sur autoroutes.

Gains de productivité : Temps de transit plus productif ou réactif : > 56 minutes perdues aux Etats-Unis.

Démocratisation de la mobilité : les +65 ans croissant x2 plus vite que les autres segments de la population > mobilité pour tous, sans distinction d’âge

Sécurité améliorée : réduction du nombre d’accidents de la route : > 90% des accidents sont dus à une erreur humaine

 

 

Recherchez parmi 486 offres de poste ALTEN