Blog Alten

Découvrez ALTEN autrement à travers le témoignage de nos talents et les engagements du Groupe.

Le « Grand Carénage » : rendre possible l’exploitation des centrales au-delà de 40 ans

NicolasConçu par EDF, le « Grand Carénage » est un vaste programme industriel devant permettre d’exploiter des centrales nucléaires au-delà de 40 ans. En France, EDF étudie depuis 2008 sa faisabilité technique et économique. Nicolas, Chef de projet à la Direction des Projets Structurés ALTEN, nous en dit plus.

 

Avec un coût initial estimé à 50 Md€ d’ici 2025, ce vaste chantier implique la rénovation, le remplacement de matériels, l’intégration des mesures post-Fukushima, et l’amélioration du niveau de sûreté des centrales nucléaires*. Dans le cadre de ce programme, ALTEN accompagne la DIPDE (Division Ingénierie du Parc nucléaire, de la Déconstruction et de l’Environnement) basée à Marseille, sur des activités couvrant tous les métiers dont la ventilation, le contrôle-commande, l’instrumentation ou encore la distribution électrique.

 

Quelques exemples de projets

Ventilation

Dans le cadre de la VD3 1300 et VD4 900 (Visite Décennale des centrales nucléaires paliers 1300 et 900 MWe), une équipe de 3 ingénieurs intervient sur les projets d’études en situation de perte de la source froide et d’épisodes climatiques de « grand froid » ou « grand chaud ». L’objectif est de vérifier la robustesse au niveau thermique des installations et des matériels nucléaires dans ces situations extrêmes. Pour cela, 2 axes d’intervention se succèdent : la modélisation et le calcul numérique d’une part, et l’optimisation fonctionnelle des matériels de ventilation d’autre part.

Ce périmètre à dominante technique est basé sur la compréhension dans le fonctionnement et les phénomènes physiques entrant en jeu dans l’exploitation des centrales nucléaires.

 

Contrôle-commande

Dans le cadre des actions post-Fukushima, sont intégrés sur les centrales nucléaires un certain nombre de matériels destinés à gérer des situations correspondant à la perte totale sur la longue durée des sources d’alimentation électrique et des sources froides. L’ensemble de ces matériels et des fonctionnalités associées constitue le noyau dur de la centrale qui doit tenir face à des aléas extrêmes et simultanés – séisme, inondation, tornade – au-delà du dimensionnement.

Centrale Nucléaire de Cattenom, le 8 novembre 2016. Photo by © Christophe Guibbaud / Sipa pour EDF

Centrale Nucléaire de Cattenom -8/11/2016. Photo © Christophe Guibbaud / Sipa pour EDF

Dans ce contexte, une équipe de 3 ingénieurs ALTEN participe à ce travail sur 2 axes principaux : d’une part, revoir le contrôle-commande existant en fonction des nouvelles exigences et proposer les modifications nécessaires en cas de besoin. De l’autre, concevoir le contrôle-commande « noyau dur » nouveau lié à l’installation des nouveaux bâtiments et équipements.

 

Instrumentation

Centrale Nucléaire de Cattenom - 8/11/2016. Photo © Christophe Guibbaud / Sipa pour EDF

Centrale Nucléaire de Cattenom – 8/11/2016. Photo © Christophe Guibbaud / Sipa pour EDF

Dans le cadre de la rénovation des équipements sur les centrales nucléaires françaises, 2 ingénieurs interviennent en appui des ingénieurs projets sur l’instrumentation de la radioprotection de tranche (qui comprend l’ensemble des équipements surveillant l’intégrité des barrières de confinement d’une tranche nucléaire).
L’objectif est de garantir le suivi des affaires par la réalisation des études d’avant-projet (visite site, études «Technique/Coût/Délai», bilan de conception des équipements avant rénovation), la rédaction des cahiers des charges, l’analyse des offres techniques et la surveillance des études en conformité avec les engagements d’EDF vis-à-vis de l’autorité de sûreté.

 

*Source : energie.lexpansion.com

 

Cliquez ci-dessous pour consulter en ligne l’intégralité de l’ALTEN Mag spécial Nucléaire

 

Recherchez parmi 466 offres de poste ALTEN